Les chercheurs attaquent la chaîne de causalité de l’asthme (Cf. diagramme d’entête de l’article) en ciblant lessuper-apmplificateurs du gène IL-9 avec des inhibiteurs chimiques ; réduisant ainsi (a) La production d’interleukine-9, et par conséquence, (b) La production de micine, et par conséquence, (c) Le bouchage des petites voies respiratoires des poumons.