Les victimes d’AVC ont deux fois plus de risque de développer la démence.