Des radicaux libres aux caillots sanguins jusqu’à la maladie cardiaque

Mots clés : AVC, Exeter, coagulation sanguine, crise cardiaque, démence, maladie cardiaque, obésité, résonance paramagnétique électronique, vieillissement. Les scientifiques ont découvert des nouvelles moyens par lesquels le corps régule les caillots de sang, dans une découverte qui pourrait un jour mener au développement de meilleurs traitements capables de prévenir et de traiter des affections dont…

La prise de poids excessive pendant la petite enfance affecte la santé cardiaque de l’adolescent

Mots clés : Australie, allaitement, indice de masse corporelle, maladie cardiaque, maladie cardiovasculaire, obésité, surpoids, taux de cholestérol, tension artérielle. D’après une nouvelle recherche de l’université de Sydney, la prise de poids excessive chez les enfants de moins de deux ans peut mener à des facteurs de risque cardiovasculaires et métaboliques dans les années adolescentes…

La protéine clusterine liée aux maladies cardiaques et métaboliques

Mots clés : AVC, biologie systémique, cellules adipeuses, crise cardiaque, diabète de type 2, glycémie, graisse corporelle, maladie cardiaque, maladie coronarienne, maladies neurodégénératives, marqueur biologique, matrice extracellulaire, neurodégénération, obésité, résistance à l’insuline, stéatose hépatique, syndrome cardiométabolique, taux de cholestérol, tension artérielle, tissu adipeux, triglycérides. Durant une étude s’étendant sur près d’une décennie, des chercheurs de…

Le régime Tsimane en Amazonie bolivienne menacé de disparaître ?

Mots clés : Californie, Japon, diabète de type 2, exercice physique, graisse corporelle, indice de masse corporelle, maladie cardiaque, maladie cardiovasculaire, obésité, potassium, taux de cholestérol, États-Unis. Du point de vue de la santé cardiaque, les Tsimanes sont un groupe modèle. Une population indigène à l’Amazonie bolivienne, les Tsimanes manifestent proche de zéro maladie cardiaque.…

L’immigration aux États-Unis modifie le microbiome des immigrés

Mots clés : bien-être, microbiote intestinal, obésité, États-Unis. Des chercheurs à l’université de Minnesota et le Partenariat Somalien, Latino, et Hmong pour la santé et le bien-être disposent de nouvelles preuves selon lesquelles le microbiote intestinal des immigrés et des réfugiés s’occidentalise rapidement après l’arrivée d’une personne aux États-Unis. L’étude des communautés migrant de l’Asie…