Observation de la rigidité cadavérique d’un ver mourant : rigor mortis dans le Caenorhabditis elegans

Mots clés : hypoxie, mort cellulaire, rigidité cadavérique, vieillissement. Un ver mourant connait la rigidité cadavérique un peu tôt dans le processus de la mort, plutôt qu’après l’événement principal tel qu’est le cas des humains. C’est ce que viens de révéler une nouvelle étude menée par une équipe internationale de chercheurs à University College London…